Qu’est-ce que la Mode Ethique ?

par | Mar 23, 2018

Mode Éthique

Éco-responsable, made in France, biologique, fabrication française, fait main… Un vrai casse-tête chinois pour s’y retrouver. Je tiens d’abord à vous félicitez car au moins vous manifestez un intérêt envers la mode éthique. Maintenant il faut arriver à comprendre pour éviter les pièges !

La mode éthique consiste en la réflexion et le questionnement autour du produit, de son origine, à sa conception, les conditions de sa fabrication, en passant par son canal de vente, sa cible jusqu’à son obsolescence et sa possible vie après (cycle de vie du produit). La transparence est l’une des valeurs phares de la mode éthique. Le consommateur est désormais à la recherche d’enseignes qui l’accompagnent dans sa démarche éthique. Des marques qui ne lui mentent pas, ne font pas passer ses priorités économiques avant le bien-être du consommateur. Le cheminement de la mode éthique repose sur trois grands piliers : le social, l’environnement et l’économie.

Social //

La dimension sociale s’inscrit à travers le respect des Droit de l’Homme, l’interdiction du travail des enfants, par exemple. En effet, il s’agit d’un cercle vicieux. Le Fast-Fashion implique la production de plusieurs dizaines de collections par an, ce qui signifie plus de production, donc une utilisation plus importante des ressources. Cela veut aussi dire qu’il faut plus de personnes pour produire, à moindre coût… Ces personnes sont malheureusement soumises à des produits chimiques, des traitements décolorants, des pesticides. Ces travailleurs sont soumis à des risques sanitaires tout au long de la chaîne de production, sans parler des horaires, cadences, etc. Les conditions et les droits de travail ne sont en aucun cas les mêmes au Bangladesh, en Thaïlande, qu’en France. Il est donc indispensable que les entreprises, les marques mais aussi les gouvernements et ONGs internationales, prennent acte et agissent. Il est tout de même possible de poursuivre la production dans ces pays, à condition d’y appliquer des conditions de travail, de santé et de rémunérations décentes.

C’est pourquoi il est important de pouvoir vous renseigner sur la provenance des produits que vous achetez. Essayez d’en savoir plus sur les conditions de travail appliquées, les accords passés par la marque avec ses partenaires. N’hésitez pas à les questionner.

Environnement //

Cet angle est celui le plus souvent mis en avant. En effet, une marque va plus facilement être transparente sur le sourcing de ses matières premières, sur le fait de réduire son empreinte écologique, la consommation des énergies et la réduction de ses déchets. Le fait de revenir à la diffusion de 2 à 4 collections par an, permet de réduire la production, l’utilisation des ressources et la consommation globale. Il existe désormais des matières alternatives qui permettent d’assurer le respect des Hommes, des animaux et la planète : bambou, lyocell, le lin, le chanvre, etc… Sans parler des matières cultivées de manières biologiques et éco-responsables, qui sont plus respectueuses de leur environnement, des agriculteurs, mais aussi de votre peau et votre santé.

Pour cela, il est nécessaire de savoir lire les étiquettes de ses vêtements (un article sur le sujet arrive bientôt) et de savoir différencier les labels et certifications (un aperçu des différents labels est disponible sur le journal)

Économie //

L’aspect économique est souvent mal perçu en mode éthique. En effet, les produits sont plus chers, c’est une évidence. Et encore, il est important de mettre en avant le fait que la mode éthique n’est en aucun cas un luxe ! Au même titre que lors de l’essor du Made In France, des marques se sont octroyées le droit d’augmenter leur prix. Certaines se permettent de faire l’amalgame entre mode éthique et prix extrêmes ! Revenons à nos moutons, l’aspect économique peut se traduire par la transparence des coûts (et donc du prix) d’un produit qui aide alors à appréhender un prix juste (et oui un t-shirt en coton ne coûte pas 5 euros). Le fait de connaître le prix juste, permet de mettre en évidence l’achat comme un investissement. Consommer moins, mais mieux pour soi, pour les autres et la planète : le slow-wear (pratique du slow-life).

La démarche d’achat éthique dans n’importe quel secteur : mode, technologie, alimentaire, est en opposition avec l’obsolescence programmée ! L’obsolescence programmée c’est quoi ? C’est un ensemble de techniques de fabrication qui permettent de réduire la vie d’un produit, afin d’accroître son taux de remplacement. Ces techniques de fabrication permettent de réaliser des économies d’échelles, donc de vendre à moins cher. Nous achetons plus souvent le même produit, à moins cher.

La Mode Éthique est un concept qui peut donc s’élargir à un mode de consommation éthique au sens large. En effet, pourquoi se cantonner aux textiles. Qu’en est-il de votre décoration ? De vos aliments ? Vos meubles ? La liste est longue des choses dont nous avons besoin !

Exemples de marques de prêt-à-porter éthique :

Vêtements //
Altermundi, ArmedAngels, Basiq, Misericordia, Hopaal, Sadeone, Conouco, Toucan bleu, Aatise, 1083, Gentle Factory, Ekyog, Patagonia, …

Chaussures //
Veja, Faguo, M. Moustache, Minuit sur Terre, Pied de biche, good guys don’t wear leather, Nicora, Wills London, Charlie Butler, Native, Panafrica, Hacter, Jules et Jenn, Garçonne & Chérubin, …

Accessoires //
Matt & Nat, Hacter, Atelier le Gagneur, Bhallot, Jules et Jenn, WWow, Léon Flam, Patagonia, …

Suivez Ethiq'Lab sur les réseaux !

0 commentaires


Stéphanie Piveteau - Ethiq'Lab

stephanie@ethiqlab.com

07 89 44 08 20

Mentions Légales // Impressum

Suivre Ethiq'Lab